Pratiques professionnelles

L’arrivée dans l’établissement

Les élèves sont un des paramètres fondamentaux de votre nouveau métier. Mais être enseignant, c’est aussi intégrer une équipe avec des collègues enseignants, CPE, d’encadrement, de gestion. Et l’arrivée dans ce nouvel univers peut être intimidant. Après tout, les souvenirs que vous avez de vos professeurs ou de vos chefs d’établissement peuvent encore être très présents.

Autant de questions légitimes aux réponses relativement rassurantes.

Avant même d’arriver dans votre établissement, vous devez être affectés. En tant que stagiaire, c’est sur la plateforme académique Aladdin que vous apprendrez votre affectation (généralement fin août). Sans attendre, appelez votre établissement et demandez à parler à votre chef d’établissement. Au préalable, munissez-vous de votre petite liste de questions à poser :

  • Quelles classes vais-je avoir en responsabilité ?
  • Quel sera mon emploi du temps ? (vérifier les journées disponibles pour la formation)
  • Quand puis-je venir visiter l’établissement ? (pour avoir une idée des conditions matérielles, de l’organisation de l’établissement etc.)
  • Y a-t-il déjà un tuteur de nommé pour m’accompagner ?
  • Quel est le profil de l’établissement ?
JPEG - 90.3 ko

Arrive ensuite le jour J de la prérentrée. Présentez-vous à la loge et faites vous guider dans l’établissement, direction le bureau du chef d’établissement si possible ou la salle des profs sinon. Respirez un grand coup et ouvrez la porte. Des collègues anciens, nouveaux, un café à la main se racontent leurs vacances avec bonne humeur dans l’attente de la réunion de prérentrée. Certains ronchonnent déjà car ils sont professeurs principaux d’une classe difficile, ont un double niveau, n’arrivent pas à faire fonctionner la photocopieuse. Cherchez le coordinateur de votre discipline ou votre tuteur, ils s’occuperont de vous présenter à toute l’équipe et de vous rassurer (on l’espère) sur la rentrée.

Réunion, distribution d’emplois du temps, photo de groupe, réunion. Ce n’est pas la journée de travail la plus exaltante mais elle donne des informations fondamentales pour le reste de l’année : calendrier, gestion des élèves, démarches administratives, récupération de clés de salle etc... Pensez dans la journée à demander où se trouve votre casier et aller faire un tour dans votre/vos salle(s).
Pour les questions de langage, en général on se tutoie entre collègues, on vouvoie l’équipe d’encadrement, certains iront même jusqu’à « Madame la proviseure, Monsieur le directeur », question de sensibilité. Et si vous êtes dans un grand lycée, non, vous ne retiendrez pas forcément tous les noms des collègues. Ce n’est pas grave, ceux des élèves, c’est déjà pas mal !