Orientation

Les concours de l’Éducation nationale

Les personnels d’enseignement et d’éducation relèvent de la Fonction publique d’État et c’est par voie de concours que l’Éducation nationale recrute ses personnels et les fait accéder au statut de fonctionnaire titulaire. Pour devenir enseignant ou conseiller principal d’éducation, vous devez donc réussir un des concours organisés chaque année par le ministère de l’Éducation nationale.

Les concours pour être enseignant

  • Le CRPE : pour enseigner en maternelle et en école primaire.
  • Le CAPES et l’agrégation : pour enseigner une seule discipline (français, mathématiques, une langue …) dans un lycée ou un collège.
  • Le CAPEPS : pour enseigner l’éducation physique et sportive.
  • Le CAPET : pour enseigner les arts appliqués, le génie mécanique ou électrique, les biotechnologies, la gestion ou l’hôtellerie-restauration, etc… en lycée technologique.
  • Le CAPLP : pour enseigner en lycée professionnel deux disciplines d’enseignement général, par exemple maths et sciences physiques, lettres et histoire, langues et lettres ou une discipline professionnelle : comptabilité, électronique, pâtisserie …

Les concours pour être personnel d’éducation

  • Le concours de CPE : pour exercer dans le second degré, en collège ou en lycée. Le CPE est chargé du bon déroulement de la vie scolaire et contribue à placer les élèves dans les meilleures conditions d’apprentissage.
  • Le concours de COP : pour accompagner les élèves dans la construction des compétences à s’orienter tout au long de la vie.

Les conditions et formations pour passer les concours

Les concours de recrutement se déroulent après les trois années de licence, à la fin de la 1ère année de master. N’importe quel master permet de s’inscrire à un concours de recrutement de personnel enseignant ou d’éducation. Toutefois pour préparer au concours et au futur métier d’enseignant, les ESPE proposent des masters Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation - MEEF- spécifiques.

Voir l’article sur les masters MEEF

Le format des épreuves

Les concours rénovés se composent tous de deux épreuves écrites d’admissibilité et deux épreuves orales d’admission. Les épreuves d’admissibilité sont affectées d’un coefficient d’1/3 et les épreuves d’admission d’un coefficient de 2/3.

Les épreuves d’admissibilité : les deux épreuves d’admissibilité évaluent la capacité du candidat à mobiliser des savoirs et des techniques, y compris celles utilisant des supports numériques, dans une perspective professionnelle.

  • La première épreuve : une dissertation ou une autre forme d’épreuve écrite construite au regard de la spécialité ou de la discipline. [1]
  • La seconde épreuve : un dossier documentaire et une série d’évaluations. [2]

Pour le concours de recrutement des professeurs des écoles, l’écrit d’admissibilité se composera d’une épreuve de français et d’une épreuve de mathématiques qui agrégeront les caractéristiques des deux types d’épreuve.

Les épreuves d’admission : Les deux épreuves d’admission évaluent la capacité à élaborer une activité pédagogique à destination des élèves, à investir une posture d’enseignant et à maîtriser des gestes techniques et professionnels indispensables. Ces épreuves reposent sur la « réalité de l’élève », les programmes scolaires, les manuels, des situations d’apprentissage, etc.

  • La première épreuve : une mise en situation professionnelle. [3]
  • La seconde épreuve : un entretien à partir d’un dossier. [4]

Notes

[1Elle repose sur la maîtrise des savoirs académiques et la capacité de construction, d’argumentation, d’organisation du propos.

[2Elle apprécie les capacités d’analyse, de synthèse, de problématisation et de hiérarchisation du candidat, ainsi que sa capacité à mobiliser ses connaissances pour présenter un raisonnement pédagogique contextualisé en fonction d’un public donné et d’une situation déterminée.

[3Elle vise à évaluer la capacité du candidat à engager la construction d’une séquence pédagogique et à justifier ses choix didactiques et pédagogiques face au jury.

[4Cet entretien est destiné à montrer l’aptitude au dialogue du candidat, son recul critique ou encore sa capacité à se projeter dans le métier d’enseignement ou d’éducation visé, par exemple à partir des réponses aux questions et aux situations proposées par le jury. Pour les CAPES, le dossier est réalisé par le jury. Pour les autres concours, c’est le candidat lui-même qui prépare et remet préalablement au jury le dossier qui constituera le support de l’épreuve.

Partager :

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)