Sophie Thibon représentera l’ÉSPÉ au concours Mon Mémoire MEEF en 180 secondes

Cet exercice, sur le modèle de Ma thèse en 180 secondes, permet à des étudiants issus des 4 mentions des masters MEEF d’exposer la pertinence de leurs recherches devant un jury pluri-catégoriel tout en mettant à profit leur talent d’orateur, leur esprit de synthèse et … leur créativité.

C’est le mercredi 6 juin que l’ÉSPÉ a effectué sa sélection académique. 5 stagiaires professeurs des écoles ou professeurs des collèges et lycées, issus des différentes universités de l’académie, ont brillamment présenté leur mémoire MEEF en trois minutes.

Sophie Thibon, professeur des écoles stagiaire à l’UCP, sur le site de Gennevilliers et présentant son mémoire : Sensibiliser à l’architecture : un moyen d’entrer dans les apprentissages a été retenue par le jury pour être l’ambassadrice de l’ÉSPÉ de l’académie de Versailles.
Elle défendra nos couleurs lors de la finale nationale de ce concours qui se déroulera le 28 juin, à Marseille.

Toutes nos félicitations à tous les candidats pour la qualité de leur prestation et tous nos souhaits de réussite à Sophie.

Organisé pour la première fois en 2016 par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et le Réseau national des ÉSPÉ, le concours Mon mémoire MEEF en 180 secondes donne l’occasion aux étudiants de 2e année de master MEEF de mettre en lumière le travail de recherche effectué à travers la réalisation de leur mémoire.

Partager :

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)